Temps des Fêtes avec un nouveau-né: 10 règles d’or

15 décembre 2021


Mettre au monde un bébé avant le temps des Fêtes peut être une source de stress pour plusieurs nouveaux parents. Pour certaines futures mamans, avant même que bébé soit au monde, ça peut devenir une source d’inquiétude que d’assister aux 12 repas qui l’attendent. Au pic de leur fatigue, les nouveaux parents voient l’avalanche de sorties se dessiner devant eux et c’est bien souvent que leur entourage qui en profiteront. La période des Fêtes peut donc devenir un véritable casse-tête pour les parents qui ne veulent pas froisser leurs proches.

 

Voici quelques conseils qui aideront les jeunes parents de votre entourage à passer de belles Fêtes. Dans tous les cas, l’écoute et le respect de leurs décisions sont la base pour établir un lien de confiance.

 

Un symptôme? Restez chez vous!

Même si un symptôme semble anodin, un simple mal de gorge peut cacher un rhume ou un virus respiratoire dangereux pour un nouveau-né. Alors que le système immunitaire de l’adulte est habitué de combattre des infections courantes, ça peut être très différent pour bébé. D’ailleurs, un bébé de moins de 3 mois qui fait de la fièvre nécessite automatiquement une visite à l’urgence. On peut définitivement tous s’en passer!

 

On se lave les mains!

L’hygiène est la clé pour la sécurité et la santé de bébé. Dès votre arrivée dans la demeure d’un bébé, allez directement laver vos mains jusqu’aux coudes avec de l’eau tiède et savonneuse. Sans le vouloir, vous pourriez venir avec des germes de l’extérieur que bébé n’a pas besoin de rencontrer. Le port du masque en temps de pandémie est recommandé.

 

On ne touche pas sans permission!

Bien que vous puissiez avoir envie de prendre bébé et lui donner tout votre amour, il se pourrait que les nouveaux parents n’en aient pas envie. Ce n’est pas un manque de confiance ou d’amour envers vous, mais simplement qu’ils ne sont pas rendus là. À la suite de l’accouchement, les parents vivent un temps d’adaptation et de cocon. Prenez bébé seulement si on vous en donne la permission. Respectez leur bulle!

 

Un bisou? Non merci!

La bouche, la salive et le mucus viennent avec leur lot de microbes. Pour un bébé avec un système immunitaire plus faible, un simple baiser peut transmettre un rhume, un feu sauvage ou une gastro. Ce n’est pas souhaitable pour un nourrisson et peut avoir des répercussions graves. Ce n’est d’ailleurs pas plus tentant pour une maman qui vient d’accoucher.

 

Du calme svp!

Les cris, les chants, la musique et les festivités peuvent surstimuler les sens de bébé. Cette stimulation peut nuire à son rythme de sommeil, déstabiliser ses boires et même mener à des pleurs de décharge. C’est parfois seulement lorsque se termine les festivités et que la jeune famille retrouve son calme à la maison qu’elle réalisera que bébé n’a définitivement pas apprécié sa soirée.

 

Jamais les mains vides

Vous rendez visite à de nouveaux parents? La nouvelle maman n’a pas envie, l’énergie et le temps de cuisiner ou de faire le ménage pour vous. Pas plus que le second parent! Si vous êtes invité, soyez d’une aide pour eux et respectez leurs limites. Arrivez avec le repas ou offrez de l’aide pour laver la vaisselle, plier des vêtements ou occuper les autres enfants. Vous ne devez pas être un poids pour eux, mais bien un(e) allié(e)!

 

Nourrir la nouvelle maman

Pendant le repas de famille ou le traditionnel buffet, pensez à la nouvelle maman. Elle a bébé dans les bras au moment du service? Elle est en retrait pour un boire? Ne lui enlevez pas son bébé, proposez-lui plutôt de lui servir son repas ou de lui apporter un breuvage.

 

Si elle vous le propose, bercez bébé le temps qu’elle mange aussi. Dans tous les cas, respectez ses demandes.

 

Faciliter l’allaitement

Si maman allaite, elle aura besoin d’un espace calme pour faire boire bébé. Un allaitement qui débute n’est pas toujours simple et un rien peut déstabiliser une routine ou une production laiteuse. Il se pourrait aussi qu’elle ne se sente pas à l’aise d’allaiter publiquement ou devant toute la famille. Offrez-lui un espace tranquille où elle pourra s’asseoir, se dévêtir et fermer la porte.

 

Vos conseils et jugements quant à l’allaitement, gardez ça pour vous! Ce n’est pas le moment de lui dire égoïstement qu’un biberon aurait sauvé votre Noël.

 

Conseils 101

Vous êtes un pro des bébés? Vous avez une opinion sur toutes les décisions des parents? On ne veut pas la savoir! Les nouveaux parents questionnent déjà l’ensemble de leurs décisions. Félicitez-les et encouragez-les pour leur donner confiance en eux. Ils n’ont besoin que de positif et de réconfort. Pas de confrontation!

 

Pas trop longtemps!

Des visites qui durent trop longtemps prennent beaucoup d’énergie aux nouveaux parents. Ils ne dorment souvent pas la nuit et accumulent la fatigue depuis plusieurs semaines. Votre présence risque de ne pas être la seule en période des Fêtes et il est important pour eux de se reposer. Pensez-y et écourtez votre visite!

 

L’évolution, c’est aussi de s’adapter à des situations qui perdurent de génération en génération. Peu importe comment les choses étaient il y a 20 ou 30 ans, il faut savoir qu’il est tout à fait légitime pour de nouveaux parents de vouloir protéger leur bébé et d’apprendre à le connaître avant de le «partager». C’est aussi un choix tout à fait judicieux que de choisir de se reposer plutôt que s’épuiser en sortant tous les jours pour le plaisir de l’entourage. Le respect est la clé. L’écoute aussi.

Les informations fournies sur cette page le sont à titre indicatif seulement et ne constitue en aucune circonstance une démarche de diagnostic ou d’évaluation médicale quelconque. En tant qu’utilisateur, vous reconnaissez que vous ne pouvez vous fier à l’information contenue sur cette page pour votre propre santé ou condition.


Prenato ne fait aucune représentation ou garantie, qu’elle soit expresse ou implicite, concernant l’exactitude, l’exhaustivité, l’actualité, le caractère comparatif ou l’utilité de toute information contenue ou mentionnée sur cette page. Puisque l’information relative au domaine de la santé évolue constamment, celle contenue sur cette page pourrait être ou devenir désuète, incomplète ou incorrecte. L’utilisation de ce site ne saurait constituer une relation « médecin-patient ». Toute question visant votre santé devrait être adressé à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé.


En utilisant ce site, vous reconnaissez que Prenato ne pourra en aucune circonstance être tenue responsable de toute décision, geste ou action posé par vous en lien avec l’information contenue aux présentes.


Aucune reproduction du contenu n’est autorisé sans le consentement préalable et écrit de Prenato.