Chiropratique: Posture et allaitement

Après 9 mois bien au chaud et nourrit sans effort, le bébé est prêt à affronter les nouveaux défis de sa vie à l’extérieur du ventre de sa mère. Un de ces défis est de consommer assez de lait pour subvenir à ses besoins de base et prendre le poids nécessaire à un développement optimal. L’air de rien, c’est pendant la première année de sa vie qu’un enfant subira une croissance et un développement les plus rapides de sa vie.

 

Que vous allaitiez ou non, il y a quelques points importants à prendre en considération pour la santé du bébé et du parent qui nourrit l’enfant. Ce dont je vous parle aujourd’hui ce sont principalement des recommandations posturales pour le bébé et le parent. Par contre, si vous avez des problématiques posturales connues (scoliose, cypholordose, dysplasie, fractures, etc.), il se peut que vous ne puissiez pas utiliser ces recommandations.

 

La première recommandation est d’alterner les côtés. Naturellement avec l’allaitement cette alternance se fait (on ne nourrit pas toujours du même sein) mais c’est souvent oublié chez les parents qui nourrissent leur enfant au biberon. L’alternance des côtés permet de développer les champs visuels du bébé, de diminuer le risque de tête plate (plagiocéphalie, résultat de pressions toujours aux mêmes endroits) et de torticolis.

 

Pour le parent qui nourrit bébé, il est important de relever les yeux à certains moments. On aime tous regarder notre bébé et maintenant avec la technologie, on profite parfois de ces moments pour se tenir à jour sur les réseaux sociaux. Cependant, pour éviter la fatigue, les tensions ou même les engourdissements dans les bras et le cou, il est important de relever la tête, faire quelques rotations d’épaules aux 15 minutes pendant ces moments plus immobiles de la journée.

 

Dernier conseil, n’hésitez pas à varier les postures du parent et de l’enfant. Cela va lui permettre de découvrir son univers sous un autre angle et cela va vous permettre de ne pas créer de malaises en adoptant toujours la même posture. Que ce soit couché, assis ou même debout dans certain cas, les manières de nourrir son enfant sont diverses. Quelques suggestions spécifiques ? Avez-vous essayé sur un ballon d’entraînement ? Avez-vous tenté assis au sol ? Avez-vous voulu rester couché ? Essayez de changer la monotonie par de petites variations.

 

Si malheureusement, vous vous retrouvez dans un état de douleur suite à de mauvaises postures ou si vous craignez que votre bébé ait un petit blocage articulaire suite à ses postures préférées, vous pouvez consulter en chiropratique pour un soulagement et des recommandations adaptées à votre situation. N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé si vous avez des questions.

 

Collaboration: Dre Laurence Bourgeois-Dumas, chiropraticienne.  Membre de l’Ordre des chiropraticiens du Québec et de l’Association des chiropraticiens.

 

Les informations fournies sur cette page le sont à titre indicatif seulement et ne constitue en aucune circonstance une démarche de diagnostic ou d’évaluation médicale quelconque. En tant qu’utilisateur, vous reconnaissez que vous ne pouvez vous fier à l’information contenue sur cette page pour votre propre santé ou condition.


Prenato ne fait aucune représentation ou garantie, qu’elle soit expresse ou implicite, concernant l’exactitude, l’exhaustivité, l’actualité, le caractère comparatif ou l’utilité de toute information contenue ou mentionnée sur cette page. Puisque l’information relative au domaine de la santé évolue constamment, celle contenue sur cette page pourrait être ou devenir désuète, incomplète ou incorrecte. L’utilisation de ce site ne saurait constituer une relation « médecin-patient ». Toute question visant votre santé devrait être adressé à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé.


En utilisant ce site, vous reconnaissez que Prenato ne pourra en aucune circonstance être tenue responsable de toute décision, geste ou action posé par vous en lien avec l’information contenue aux présentes.


Aucune reproduction du contenu n’est autorisé sans le consentement préalable et écrit de Prenato.