Grossesse: Le 4e trimestre

Le 4e trimestre est la période post-natale, d’une durée d’environ 3 mois, durant laquelle l’homme et la femme s’adaptent à leur nouveau rôle de parent. Cette période, souvent négligée, a pourtant des bienfaits majeurs sur la récupération post-naissance de la maman et du bébé. Voulant vous sensibiliser sur le sujet, l’équipe Prenato a demandé à Geneviève Côté, Doula post-natale et propriétaire de l’entreprise des boîtes 4t de nous donner des conseils pour un quatrième trimestre réussi.

 

Collaboration: Geneviève Côté, Doula post-natale

 

Faire l’expérience de la maternité est un peu comme goûter à une parfaite imperfection, tous les jours. Et c’est bien correct…

 

L’importance de préparer un plan postnatal

 

Planifier le retour à la maison grâce à un plan postnatal comporte de nombreux avantages à ne pas négliger : faciliter les débuts de l’allaitement, se nourrir adéquatement et en quantité suffisante, éviter les petites disputes sur des sujets ou situations inattendues qui surviendront au fil du temps, se sentir bien dans son rôle de parent plus rapidement, créer le lien mère-enfant, connaître d’avance des réalités dont vous n’aviez encore aucune idée, gérer la situation avec les autres enfants, la belle-famille, etc. Discutez avec votre conjoint(e) afin de préparer:

 

– L’annonce de la naissance à l’entourage et les visites: quand, qui, où…

– Prévoyez une réserve de nourriture adaptée au post-partum et en quantité suffisante.

– Préparez une liste de ressources d’aide : aide ménagère, Doula postnatale, traiteurs, etc.

– Dressez la liste des professionnels susceptibles d’être utiles: votre infirmière Prenato, pédiatre, pharmacien, gynécologue…

 

Pour un plan postnatal complet, des trucs détaillés et des recettes, vous pouvez vous joindre à L’Extra.

 

Du repos svp!

 

Le post-partum est la période qui débute après l’accouchement et qui s’échelonne pendant quelques mois. Plusieurs chercheurs proposent désormais le 4e trimestre comme étant les 3 mois après l’accouchement. Faisant de cette période la durée minimale nécessaire à la récupération physique et mentale de la mère.

 

Ça vous semble beaucoup? Pourtant! Si vous subissez une chirurgie ou que vous vous cassez une jambe, on s’occupera de vous aux petits soins… Peut-être recevrez-vous des petits plats et de l’aide pour entretenir votre maison? Toutefois lorsqu’une femme accouche, la vie reprend rapidement et on l’encourage bien souvent à retourner à ses activités et sa vie «d’avant». L’important est de vivre selon votre rythme et votre niveau d’énergie. Essayez tout de même de ralentir la cadence pour les 6 premières semaines. Priorisez le calme et le repos. Patientez avant de reprendre une vie mondaine et vos activités sportives.

 

Une alimentation adaptée

 

Privilégiez la nourriture chaude et renfermant beaucoup d’eau: faites cuire les pâtes un peu plus longtemps, consommez le riz plus pâteux et les flocons d’avoine très crémeux. Optez pour des plats réconfortants à la mijoteuse que vous pourrez garder au chaud et qui permettront à maman de se servir aussi souvent que souhaité dans la journée. Lorsqu’on allaite régulièrement ou si l’on souffre d’un manque de fer, il faut penser à manger souvent pour garder des forces.

 

Privilégiez les sucres naturels comme ceux des dattes et du sirop d’érable. De la nourriture apaisante pour le corps et l’esprit: du lait d’amande, de la soupe (même l’été!), du pain sorti du four, du gruau bien crémeux et du thé chaud… Les fruits seront préférablement cuits eux aussi. On met simplement des fruits coupés (prunes, poires, pommes) avec un peu de sirop d’érable et un peu d’eau dans une casserole et on cuit environ 20 minutes.

Pourquoi faire tout ça? Pour faciliter la digestion et éviter les problèmes de constipation. Tout de suite après l’accouchement, c’est bien la dernière chose qu’une maman veut!

 

Prendre le temps de tomber en amour

 

Malgré le coup de foudre qui est souvent vendu aux futures mamans. Il n’est pas vrai de penser que toutes les mères tombent en amour instantanément avec leur bébé. Le processus peut prendre quelques jours, voire quelques semaines. C’est important de normaliser ce phénomène et d’amener les femmes à ne pas se sentir coupables. On ne naît pas mère, on le devient. Les apprentissages dureront toute la vie, parlez-en à votre mère ou votre grand-mère! On entre dans la maternité quand le bébé naît, mais on devient maternante avec la pratique et en développant son instinct.

 

Voici quelques gestes qui pourront faciliter la création du lien d’attachement avec le nouveau-né :

 

Le regarder dans les yeux, lui sentir la tête, le respirer. Pratiquer le peau à peau et le portage. Lui faire un massage, prendre un bain avec lui, lui parler. L’allaitement aidera également à construire ce lien. Les premiers jours, on peut passer du temps au lit avec bébé à dormir, allaiter, manger… et recommencer!

 

La communication au sein du couple

 

L’arrivée d’un nouveau-né dans un couple est un tsunami d’émotions: des vagues parfois très hautes et des moments parfois très creux. Papa et maman vivront ces changements de différentes façons. Afin d’éviter les frictions, la communication est la clé du succès! Malgré l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, il faut se rappeler que le couple ne doit pas s’essouffler. Vous devez discuter de la nécessité de vous retrouver, ensemble. Vous êtes des partenaires dans cette nouvelle aventure et ce sont les forces combinées de chacun qui vous permettront de vivre un 4e trimestre tout en douceur!

 

Voilà. Maintenant que vous avez quelques conseils. Repos et amour.

Les informations fournies sur cette page le sont à titre indicatif seulement et ne constitue en aucune circonstance une démarche de diagnostic ou d’évaluation médicale quelconque. En tant qu’utilisateur, vous reconnaissez que vous ne pouvez vous fier à l’information contenue sur cette page pour votre propre santé ou condition.


Prenato ne fait aucune représentation ou garantie, qu’elle soit expresse ou implicite, concernant l’exactitude, l’exhaustivité, l’actualité, le caractère comparatif ou l’utilité de toute information contenue ou mentionnée sur cette page. Puisque l’information relative au domaine de la santé évolue constamment, celle contenue sur cette page pourrait être ou devenir désuète, incomplète ou incorrecte. L’utilisation de ce site ne saurait constituer une relation « médecin-patient ». Toute question visant votre santé devrait être adressé à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé.


En utilisant ce site, vous reconnaissez que Prenato ne pourra en aucune circonstance être tenue responsable de toute décision, geste ou action posé par vous en lien avec l’information contenue aux présentes.


Aucune reproduction du contenu n’est autorisé sans le consentement préalable et écrit de Prenato.