Grossesse: Les risques d’une grossesse tardive

En septembre dernier, Statistique Canada révélait que l’âge moyen des femmes canadiennes qui devenaient mères pour la première fois était de 30.7 ans. À titre de comparatif, en 1959, on parlait plutôt 23.2 ans. Cette tangente se remarque également au Québec avec un âge moyen de 30.3 ans. Quel impact l’âge peut-il avoir sur votre grossesse?

 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer les raisons d’attendre avant de concevoir. Que ce soit une carrière prenante, un horaire moins favorable à un congé parental, l’augmentation du coût de la vie, l’absence d’une relation stable ou tout simplement de ne pas encore être attiré par la parentalité. D’ailleurs, les couples qui retardent une grossesse ont souvent un niveau de scolarité plus élevé, des moyens financiers plus importants et sont plus préparés face à leur nouveau rôle de parents.

 

Bien que toutes ces raisons soient légitimes, celles-ci peuvent être associées à des risques. La Société d’obstétrique et de gynécologie du Canada (SOGC) a d’ailleurs émis une recommandation à l’égard que les femmes en âge de procréer devraient être avisées des risques d’infertilité et de complications liés à l’âge et suggérait, déjà en 2012, des mesures à mettre en place par les employeurs afin de favoriser la maternité à un plus jeune âge. Permettant aux femmes un choix réellement libre et éclairé. Voici quelques informations pertinentes à ce sujet!

 

Infertilité

 

Dès l’âge de 32 ans, la fertilité maternelle diminue de façon significative. D’ailleurs, le taux d’infertilité et de fausse couche est directement proportionnel à l’augmentation de l’âge maternel pour s’établir à près de 40% vers l’âge de 40 ans. Un âge avancé pourrait donc diminuer la facilité à concevoir un enfant.

 

Anomalies chromosomiques et malformations congénitales

 

Le taux d’anomalie chromosomique et de malformation congénital est de 3 à 4 fois plus élevé chez les femmes concevant à un âge maternel avancé que chez les femmes se situant dans la tranche des 25-30 ans. Après l’âge de 45 ans, il est estimé que la majorité des ovules chez la femme sont porteuses d’anomalies génétiques.

Du côté des hommes, puisqu’ils sont aussi touchés par l’âge, on remarque dès 40 ans une diminution de la qualité du sperme. Celle-ci diminue la fertilité et augmente les risques d’anomalies génétiques.

 

Complications obstétricales

 

Les femmes d’un âge plus avancé accentueraient leurs risques de 3 à 5 fois de grossesse multiple, fausse couche, grossesse ectopique, diabète gestationnel, hypertension gestationnelle, prééclampsie, naissance prématurée, placenta prævia et césarienne. Il en est de même avec le taux de décès périnatal, néonatal et de mortinaissance qui augmentent avec de l’âge maternel.

 

Bien que chaque femme soit libre d’enfanter au moment qui lui convient, notre équipe croit que toutes les femmes âgées de plus de 35 ans devraient connaître ses risques. Ainsi, elles pourront opter pour un dépistage prénatal complet incluant l’échographie de la clarté nucale. Si c’est votre cas, contactez votre équipe Prenato afin d’y effectuer un suivi génétique et échographique adapté!

 

 

 

Les informations fournies sur cette page le sont à titre indicatif seulement et ne constitue en aucune circonstance une démarche de diagnostic ou d’évaluation médicale quelconque. En tant qu’utilisateur, vous reconnaissez que vous ne pouvez vous fier à l’information contenue sur cette page pour votre propre santé ou condition.


Prenato ne fait aucune représentation ou garantie, qu’elle soit expresse ou implicite, concernant l’exactitude, l’exhaustivité, l’actualité, le caractère comparatif ou l’utilité de toute information contenue ou mentionnée sur cette page. Puisque l’information relative au domaine de la santé évolue constamment, celle contenue sur cette page pourrait être ou devenir désuète, incomplète ou incorrecte. L’utilisation de ce site ne saurait constituer une relation « médecin-patient ». Toute question visant votre santé devrait être adressé à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé.


En utilisant ce site, vous reconnaissez que Prenato ne pourra en aucune circonstance être tenue responsable de toute décision, geste ou action posé par vous en lien avec l’information contenue aux présentes.


Aucune reproduction du contenu n’est autorisé sans le consentement préalable et écrit de Prenato.