>

Voyager enceinte: Les risques du Zika

Le temps froid s’est officiellement installé et l’envie de s’évader vers les pays chauds devient de plus en plus forte. Prenato le sent, puisqu’on reçoit beaucoup de questions à ce propos en cette période de l’année! Malgré l’excitation et l’envie, quelques précautions sont tout de même à prendre si vous êtes enceinte ou souhaitez le devenir, attention au Zika!

 

Le virus du Zika est une infection transmise par les moustiques. Il est présent dans la majorité des pays des Caraïbes, de l’Amérique centrale, de l’Amérique du Sud, de l’Afrique ainsi que de l’Asie. Les conséquences de cette infection peuvent être désastreuses chez le fœtus. Le développement du système nerveux est particulièrement sensible à ce virus et les bébés infectés par celui-ci via leur mère peuvent développer le syndrome congénital du Zika. Les fœtus atteints de ce syndrome peuvent présenter une microcéphalie avec un crâne partiellement effondré, un développement incomplet du cerveau et des lésions cérébrales, un tonus musculaire accru affectant le mouvement, des pieds bots, un développement anormal des yeux, y compris des troubles visuels. Des pertes auditives peuvent également être présentes.

 

Le virus reste présente dans l’organisme jusqu’à 2 mois après l’infection chez la femme et 3 mois chez l’homme, même en l’absence de symptômes. D’où l’importance de porter une attention particulière aux risques de contamination. Les recommandations de Santé Canada pour les couples désirant un enfant est d’éviter tout contact avec le Zika. Que ce soit par transmission lors d’une piqure d’un moustique ou par un partenaire sexuel affecté. Il est donc fortement conseillé d’attendre un délai de 3 mois, suite au retour d’un voyage dans une zone à risque, avant de devenir enceinte. Les femmes enceintes doivent, bien entendu, éviter de voyager dans une zone à risque. Les hommes ayant voyagé dans une zone endémique et dont la partenaire est enceinte devrait utiliser en tout temps le préservatif lors des relations sexuelles jusqu’à la fin de la grossesse.

 

Lorsqu’une grossesse imprévue survient moins de 3 mois après le retour du couple d’une région à risque ou qu’une femme enceinte peut avoir été en contact avec le virus, il est possible pour la future maman de réaliser le test sanguin de dépistage du Zika. Nous vous invitons à discuter avec votre médecin pour connaître les critères d’admissibilité au dépistage du Zika. Le dépistage du Zika est disponible pour les femmes enceintes dans certaines de nos cliniques, mais nécessite une prescription médicale.

 

Pour connaître la liste des pays touchés par le Zika : Consultez la liste

Source : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/virus-zika/enceintes-envisagez-devenir.html

Les informations fournies sur cette page le sont à titre indicatif seulement et ne constitue en aucune circonstance une démarche de diagnostic ou d’évaluation médicale quelconque. En tant qu’utilisateur, vous reconnaissez que vous ne pouvez vous fier à l’information contenue sur cette page pour votre propre santé ou condition.


Prenato ne fait aucune représentation ou garantie, qu’elle soit expresse ou implicite, concernant l’exactitude, l’exhaustivité, l’actualité, le caractère comparatif ou l’utilité de toute information contenue ou mentionnée sur cette page. Puisque l’information relative au domaine de la santé évolue constamment, celle contenue sur cette page pourrait être ou devenir désuète, incomplète ou incorrecte. L’utilisation de ce site ne saurait constituer une relation « médecin-patient ». Toute question visant votre santé devrait être adressé à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé.


En utilisant ce site, vous reconnaissez que Prenato ne pourra en aucune circonstance être tenue responsable de toute décision, geste ou action posé par vous en lien avec l’information contenue aux présentes.


Aucune reproduction du contenu n’est autorisé sans le consentement préalable et écrit de Prenato.