COVID-19: Les femmes enceintes pénalisées

La COVID-19 a actuellement beaucoup d’influence sur les soins médicaux disponibles et dédiés aux femmes enceintes du Québec. Elles sont aussi fragilisées par le manque de soutien d’un accompagnateur lors de plusieurs suivis. Malheureusement, le manque de personnel déjà présent avant la pandémie est empiré par la situation actuelle. Plusieurs hôpitaux subissent déjà des coupures de service dans leur département d’obstétrique et l’accès aux soins peut être compromis pour la population, ainsi que pour les nouvelles arrivantes.

 

L’hôpital de Thetford Mines a annoncé la fermeture de son département d’obstétrique la fin de semaine à cause du manque de personnels. Les femmes enceintes doivent donc désormais faire plus de route afin de se rendre à l’hôpital de Saint-George qui est presqu’une heure plus loin. C’est le CIUSSS de Chaudière-Appalaches qui a affirmé ne pas pouvoir maintenir le service d’obstétrique de l’hôpital de Thetford Mines par manque de personnel. Un grand nombre d’eux étant en congé de maternité ou retirés à cause de la COVID-19. Dès le 23 octobre et pour une date indéterminée, il ne sera plus possible d’accoucher à Thetford Mines du vendredi 16h00 au lundi 8h00 à moins d’une urgence référée par un médecin.

 

Ce n’est pas la première fois que la situation influence les soins dédiés aux femmes enceintes. L’Outaouais, actuellement en zone rouge, est aussi pris avec des difficultés par manque de personnel. L’hôpital de Shawville a dans la passé fermé son département d’obstétrique pendant environ 6 mois. Obligeant les femmes à faire une heure de route pour se rendre à Gatineau. Pendant l’été, Dolbeau-Mistassini, qui vivait déjà un manque de personnel, a fermé son département. La reprise est désormais partielle du lundi au jeudi. En mars dernier, c’est l’hôpital Juif de Montréal qui faisait les manchettes de par ses mesures jugées draconiennes. Une hausse du niveau d’anxiété des femmes enceintes est d’ailleurs notée.

 

Lors de la conférence du 23 octobre 2020, la vice Première-Ministre Geneviève Guilbault a annoncé que l’accès aux soins pourraient être compromis dans les différents hôpitaux du Québec si la situation se détériore. Il est malheureusement donc envisageable que d’autres départements d’obstétrique subissent l’impact de la pandémie. Des éclosions dans plusieurs milieux hospitaliers sont désormais en cours et la situation est actuellement sous surveillance. C’est le cas de l’hôpital de Lévis.

 

Notons que chez Prenato, les conjoint(e)s sont présentement autorisés pour vos échographies dans nos cliniques et chez nos partenaires du Québec. Nos cliniques ont d’ailleurs été dans les premières à prendre cette décision au printemps dernier alors que les hôpitaux et plusieurs cliniques privées ne permettaient pas leur présence. Les plages horaires sont désormais plus grande pour la ville de Québec qui offre désormais des rendez-vous en soirée et dès 7h00 pour plusieurs cliniques de la province.

 

C’est notre façon de rendre votre expérience grossesse plus agréable en période de pandémie!

 

Les informations fournies sur cette page le sont à titre indicatif seulement et ne constitue en aucune circonstance une démarche de diagnostic ou d’évaluation médicale quelconque. En tant qu’utilisateur, vous reconnaissez que vous ne pouvez vous fier à l’information contenue sur cette page pour votre propre santé ou condition.


Prenato ne fait aucune représentation ou garantie, qu’elle soit expresse ou implicite, concernant l’exactitude, l’exhaustivité, l’actualité, le caractère comparatif ou l’utilité de toute information contenue ou mentionnée sur cette page. Puisque l’information relative au domaine de la santé évolue constamment, celle contenue sur cette page pourrait être ou devenir désuète, incomplète ou incorrecte. L’utilisation de ce site ne saurait constituer une relation « médecin-patient ». Toute question visant votre santé devrait être adressé à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé.


En utilisant ce site, vous reconnaissez que Prenato ne pourra en aucune circonstance être tenue responsable de toute décision, geste ou action posé par vous en lien avec l’information contenue aux présentes.


Aucune reproduction du contenu n’est autorisé sans le consentement préalable et écrit de Prenato.